Championnats du monde de Boxe (5-15 octobre)

Les championnats du monde de Boxe organisés à Doha du 5 au 15 octobre dernier se sont terminés en apothéose. Lors de la dernière finale du championnat, la catégorie des « super-lourds » (+ 91 kg), le Français Tony Yoka s’est imposé face au Kazakh Ivan Dychko, pourtant tête de série n. 1.

Tony Yoka devient ainsi le premier boxeur français champion du monde de cette catégorie (le troisième toutes catégories confondues) en amateur et se qualifie directement pour les jeux olympiques qui se dérouleront à Rio de Janeiro (Brésil) du 5 au 21 août 2016.

JPEG

Cette victoire vient clôturer une très belle compétition dans laquelle étaient également engagés trois autres boxeurs français, Christian Mbilli Assomo (-75kg), Sofiane Oumiha (-60kg), Paul Omba-Biongolo (-91kg), mais dont le parcours s’est arrêté un peu plus tôt dans la compétition.

JPEG

Accompagnés de leurs entraineurs et préparateurs (John Dovi, Luis Mariano Gonzales et Lorenzo Martinez) et du directeur technique national (Kevinn Rabaud), les boxeurs ont pu compter sur une mobilisation de la communauté francaise et de l’Ambassade au fil de la compétition, notamment lors de la finale où plus de 150 Français ont pu assister a la victoire de Tony Yoka jeudi 15 octobre.

Ce jour même, les élèves du Lycée français Bonaparte de Doha avaient pu assister à une démonstration et à un témoignage des boxeurs de l’équipe de France, accompagnés de Brahim Asloum (Champion olympique, Champion du monde de boxe professionnelle) et Estelle Mossely (Vice-championne d’Europe de boxe et 3ème mondiale).

L’Ambassadeur de France au Qatar, Eric Chevallier, félicite Tony Yoka et l’ensemble des boxeurs français pour leur parcours dans cette compétition. Son excellence, Eric Chevallier, tient également à saluer l’AIBA (International Boxing Association) ainsi que le comité local d’organisation de ces championnats du monde pour la qualité du travail accompli.

Dernière modification : 25/10/2015

Haut de page