La France au Qatar Ambassade de France à Doha
fontsizeup fontsizedown

 français    English    عربي  
Accueil » Venir au Qatar » S’installer / Vivre au Qatar

Logement

Les quartiers résidentiels sont à quelques kilomètres seulement du centre ville. Nombre d’expatriés trouvent à se loger dans l’un des nombreux compounds (groupes de maisons clos, parfois gardés et souvent dotés d’installations telles que piscine ou court de tennis).

Toute location (car vous ne pourrez que louer, la propriété étant presque totalement interdite aux non-Qatariens) suppose l’établissement d’un contrat de location, conclu en général pour une durée de 6 mois à deux ans. Vous pouvez prendre contact directement avec le propriétaire ou passer par l’intermédiaire d’une agence. Le loyer est souvent payable d’avance. Rien ne vous empêche cependant de négocier un règlement mensuel ou le plus souvent trimestriel.

Villas et appartements sont proposés soit meublés soit vides. En général, les cuisines possèdent four, évier et placards, mais guère davantage (peu d’électroménager). Un radiateur d’appoint sera bien apprécié par certaines soirées d’hiver. Pour l’été, pas de problèmes : toutes les habitations sont dotées de climatiseurs.

Attention : on assiste à une flambée spectaculaire et spéculative des prix des loyers depuis 2003. Plusieurs facteurs y ont contribué :

- La forte augmentation démographique liée à l’arrivée de nouveaux expatriés appelés à participer au développement économique du pays pèse sur la demande des biens à louer. Les estimations situent le nombre de nouveaux arrivants à 48 000 par an et la population actuelle du Qatar à 800 000 habitants. En 2010, la population devrait dépasser le million d’habitants.

- La pénurie chronique de l’offre de biens à louer suite à la démolition de certains quartiers de la capitale, où se concentre 85 % de la population totale du Qatar. En outre, la forte demande en matière de bureaux a contraint les entreprises à se replier vers l’immobilier résidentiel, réduisant ainsi le nombre de biens disponibles pour les particuliers et amplifiant par là même le mouvement de hausse des loyers en cours. Enfin, de nombreux propriétaires qatariens de complexes résidentiels préfèrent négocier directement les lots avec les grands groupes étrangers ayant signé des contrats au Qatar plutôt que se lancer dans la location aux particuliers.

Niveau des prix :

- Les appartements meublés (deux chambres, un salon, une cuisine) qui valaient entre 6 000 et 8 000 QR en 2005 sont passés à 12 000 et 15 000 QR en 2006.

- La villa classique vide dans un compound de 10 à 50 bâtiments identiques distants de 2 à 3 mètres maximum les uns des autres, valait en 2005 de 10 000 à 12 000 QR. Aujourd’hui, le prix plancher pour ce type de produit est de 16 000 QR.

- Les produits "stand alone" se négocient à partir de 20 000 QR dans un quartier en construction, c’est-à-dire dont les voies d’accès et l’approvisionnement en eau et électricité ne sont pas bien assurés, et à 25 000 QR dans un quartier plus ancien (+ de 2 à 3 ans).


publié le 14 août 2007

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS